Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2018 5 30 /03 /mars /2018 17:15

"Après coup, en 1961, Jean Anouilh dit avoir écrit sa pièce avec « la résonance de la tragédie que nous étions alors en train de vivre » et il s’est toujours affirmé comme du côté des résistants, malgré une réputation entachée par l’opposition à la condamnation à mort de Robert Brasillach après la Libération et un engagement parfois très à droite jusqu’à son décès en 1987. Dans ce choix, il avait pourtant suivi le courant intellectuel de l’époque : Paul Valéry, Albert Camus et Jean-Louis Barrault étaient aussi opposés à la condamnation de l’auteur antisémite et collaborationniste. Plus précisément, le geste qui aurait inspiré Anouilh serait celui de Paul Collette, un résistant aux motivations troubles, qui avait tiré sur Pierre Laval, chef du gouvernement de Vichy le 27 août 1941. Antigone serait donc la résistance obstinée face au danger."

(27 mars 2018, www.sceneweb.fr/histoire-pourquoi-jean-anouilh-a-t-il-ecrit-antigone/)

Publié par ARB - dans REVUE DU NET

Présentation

  • : ARB
  • : Blog de l'association littéraire des ARB ("Amis de Robert Brasillach")
  • Contact

Recherche