Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 10:04

1909-2009 : Robert Brasillach toujours présent !

 

« (...) et quelques-uns, parmi vous, sont peut-être tentés de penser que l'Association à laquelle vous avez donné votre confiance se meurt discrètement.

Votre président tient à les rassurer, tout en affirmant que, pour silencieuse qu'elle soit, depuis quelques temps, notre activité ne s'en poursuit pas moins efficacement. (...) »

 

Voilà ce qu'écrivait Pierre Favre dans une lettre d'information non datée mais que l'on peut situer au milieu des années cinquante ! Et d'ajouter, année après année, les appels désespérés du trésorier qui réclamait « des finances enfin saines ». Mais encore : Absence de secrétariat permanent, retards dans la parution des Cahiers, report dans l'impression du Bulletin, contraintes liées au bénévolat, manque de moyens, impossibilité d'envoyer des rappels de cotisation et surtout, difficultés de recrutement. Chaque lettre nous convie à un voyage qui semble être le dernier tant les obstacles sont nombreux ; et pourtant... 60 ans après sa fondation, 100 ans après la naissance de Robert Brasillach, l'association affronte toujours les mêmes démons avec succès. Là où tant d'associations d'amis d'écrivain ont failli, après une existence plus ou moins longue, parfois très brève (Amis de Pierre Gripari, de Saint-Loup, de Vincenot, de Robert Poulet, de Pierre Drieu la Rochelle, etc.), nous demeurons fidèles.

Le matériel à publier ne cesse de grossir et pourrait occuper des dizaines de bulletins et plusieurs Cahiers. Mais faute de collaborateurs bénévoles, la saisie se poursuit au gré des disponibilités du secrétariat de votre président ou d'étudiants payés à la page.

Une fée s'est-elle penchée sur le berceau des ARB ? Nous serions tentés d'y croire car, à chaque coup du sort, le destin, à l'ombre de quelque divinité bienveillante, nous envoie une aide salvatrice. Au moment de coucher ces lignes, je reçois un appel qui nous apportera peut-être la solution pour la réalisation des Cahiers à venir, notamment des deux gros volumes en chantier, celui du centenaire et l'hommage à Maurice Bardèche. Bien sûr l'opération a un coût et votre soutien est indispensable. Au moment du tirage de l'imposant numéro des Cahiers réalisé par Cécile Dugas, nous espérions récupérer le plus gros des cotisations impayées ; c'est aujourd'hui une somme d'environ 10'000 euros d'arriérés de cotisations qui est en souffrance !!! La balle est dans votre camp. Nous espérons mettre rapidement sous presse les Cahiers n° 51,  manuscrit de jeunesse.

Aux difficultés qu'évoquait déjà Pierre Favre à l'époque se sont ajoutés des problèmes personnels de votre président, lesquels depuis trois ans ont lourdement pesé sur nos activités et projets. Si le soussigné n'a pu garder avec vous un contact plus régulier, au moins a-t-il fait son possible pour maintenir une relation au moyen de lettres électroniques  lesquelles ne touchent malheureusement qu'une partie de nos adhérents. Cette problématique était liée à celle d'une parution plus fréquente du Bulletin, empêchée par l'augmentation des coûts d'imprimerie et des tarifs postaux ; l'envoi de Cahiers et Bulletins en France, où nous avons la majorité de nos membres, représente une dépense importante alors que le montant des cotisations demeure inchangé depuis de longues années.

Une solution a été trouvée à l'occasion de la modernisation du matériel d'impression de l'Etude par la mise en réseau d'une imprimante/copieur/ scanner/relieuse ; le Bulletin sera désormais tiré au coût de revient avec diminution du tirage puisqu'il est possible de retirer à tout moment des exemplaires. L'économie devrait approcher les 50%. L'essai effectué la semaine dernière avec les Cahiers du Club de la grammaire s'est avéré très concluant. Trop tard pour le Bulletin 114, bloqué depuis des mois, qui part chez l'imprimeur ; vous le recevrez très vite avec notre prochaine Lettre d'information. Nous reviendrons ainsi avec une formule moins volumineuse mais bien plus régulière, la réalisation technique du Bulletin étant également facilitée.

Document : Cette Lettre d'information reproduite le Bulletin n°1 des ARB sorti en 1958 ainsi qu'une lettre d'information de 1954. Autres temps, mêmes soucis !

Quelques déconvenues depuis l'an dernier : d'abord, la perte de notre nom de domaine pour la deuxième fois ; nous passerons sur les péripéties rocambolesques de cette affaire qui nous a fait perdre de l'argent et du temps, nous obligeant à rebaptiser notre site brasillach.ch ; problème donc réglé ! Ensuite, le blocage de notre compte en France, l'UE, en fidèle chien de garde des Etats-Unis ayant décidé de geler les avoirs iraniens, ce qui, dans la plus parfaite illégalité, a entraîné celui des comptes-clients auprès de la banque Meili. Ceci a perturbé nos activités : liquidités indisponibles (le soussigné a dû avancer les frais d'impression et d'envoi du Bulletin 113) et impossibilité d'encaisser des chèques ; plusieurs correspondances, entretiens téléphoniques et un déplacement à Paris ont été nécessaires pour régler partiellement et momentanément la situation ; nous ne pouvons plus effectuer le moindre paiement par la banque ni encaisser de nouveaux chèques de cotisations et ceux que nous émettons sont parfois refusés. Nous devrions très vite disposer d'un compte euros dans une banque à Genève ; le problème afférent au coût d'encaissement des chèques a pu être négocié mais il est impératif que ceux-ci soient portés à l'encaissement en une fois, c'est pourquoi nous lançons un appel aux cotisations 2009 ainsi qu'aux arriérés en demandant aux adhérents français de nous faire parvenir un chèque libellé aux nom des ARB à réception (Suisse et pays hors UE : CHF 50.- ; UE : € 34)

Signe des temps, cette année a débuté avec un arrêté interdisant pour la première fois à notre ARB, Pierre Sidos, la traditionnelle cérémonie organisée le 6 février sur la tombe de Brasillach. En revanche, nos amis italiens ont fêté dignement ce 100e anniversaire ; une fois à Rome avec une magnifique affiche collée dans les rues de Rome (ci-contre) et une autre par la lecture de Domremy (cf plus loin).

Blog des ARB : Toujours pour ce centenaire, notre ARB, Manuel Heu, a ouvert un blog des Amis de Robert Brasillach que vous pouvez découvrir sur http://arb6245.over-blog.net/ Cet outil est le complément indispensable de notre site (www.brasillach.ch), par définition plus statique. Actualisé aussi souvent que possible (nous cherchons de l'aide pour une mise à jour systématique) ce blog propose une actualité directe sur l'écrivain (articles récents, émissions de radio ou de télévision, document audio, etc.). Retrouvez les Poèmes de Fresnes lus par Pierre Fresnay, épuisés depuis longtemps en CD, l'émission consacrée il y a peu par Philippe d'Hugues à Brasillach, etc.

Conférence : Vous recevez avec la présente, l'invitation pour la soirée parisienne du 26 juin qui n'a pu être organisée en février ; l'assemblée générale 2009 se tiendra en automne à Genève. Dans les deux cas, nous fêtons un évènement exceptionnel et nous espérons que votre fidélité sera au rendez-vous ! Nous y parlerons de l'état de nos projets.

P. Junod

 

CP 3763, CH 1211 Genève 3 - brasillach@europae.ch - www.brasillach.ch

Publié par ARB - dans ARB

Présentation

  • : ARB
  • ARB
  • : Blog de l'association littéraire des ARB ("Amis de Robert Brasillach")
  • Contact

Recherche