Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 10:39

Voici le premier paragraphe d'un article de Jean-Luc Leopoldi, « Règle d'or médiatique : trompez-vous d'ennemi », paru dans les Écrits de Paris (n°719, avril 2009, p.29-34) :

« Cette année 2009, centième anniversaire de Robert Brasillach, semble plus proche de 1453 que de 1929. La supériorité des années 1930, c'était le droit d'être lucide et de nommer l'ennemi ou le nuisible, qu'il soit extérieur ou intérieur. Aujourd'hui, nous avons Rivoral, ce qui est merveilleux. Mais nous ne pourrions plus avoir Je Suis Partout, et la fameuse tirade de Robert contre « la vieille putain agonisante, la garce vérolée (...), la République toujours debout sur le trottoir », n'aurait aucune chance de passer les filtres de la censure. Et pourtant, "elle" est toujours bien là, plus "craquelée", plus "lézardée" que jamais, mais nous sommes tellement accoutumés que nous ne remarquons plus les "relents de pourriture" qu'elle exhale. »

Publié par ARB - dans REVUE DE PRESSE

Présentation

  • : ARB
  • ARB
  • : Blog de l'association littéraire des ARB ("Amis de Robert Brasillach")
  • Contact

Recherche