Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 00:18

Dans le "libre journal des enjeux actuels" d'Arnaud Guyot-Jeannin (Radio Courtoisie, 12 mars 2013, à la cinquante-et-unième minute), Alexandre Astruc raconte que Maurice Ronet lui avait fait écouter des poèmes de Fresnes de Brasillach lus par Fresnay et que ça lui avait "arraché des larmes aux yeux".

Publié par ARB - dans REVUE DE LA RADIO
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 12:52

A la question « quels sont vos auteurs préférés ? », posée par un auditeur du libre journal de Catherine Rouvier (31 janvier 2013, minute 65), Jean-Marie Le Pen a répondu que le livre qu'il emporterait sur une île déserte serait le Larousse en douze volumes, car il serait incapable de choisir parmi les milliers de livres qu'il a lus celui qui devrait être relu. « Peut-être un livre de poésie, dont on ne parle plus du tout aujourd'hui », a-t-il ajouté. « Ce pourrait être Villon. Ce pourrait être Brasillach d'ailleurs. Je m'autorise toutes les audaces puisqu'il n'y a pas si longtemps, pour avoir cité un petit poème de Brasillach, fusillé il y a soixante-dix ans, la presse française a levé un tollé. "C'est épouvantable ! Il a osé cité un homme qui a été fusillé", sans penser que c'était un homme de leur profession, et plus jeune qu'eux. Ils auraient pu avoir un minimum de considération. Il y a eu deux poètes assassinés dans notre pays. Il y a eu Brasillach et il y a eu Chénier. Il n'y en a pas eu beaucoup. Dans ce domaine là, on pourait avoir, me semble-t-il, un plus grande compassion. Mais moi, je n'ai pas peur de mes goûts. »

Catherine Rouvier : « Vous avez dit à cette occasion : "Si Céline avait été pris en 45, il aurait été fusillé. Or, aujourd'hui, un président de la République peut dire qu'il a Céline sur sa table de chevet. »

Jean-Marie Le Pen : « Absolument. J'ai trouvé extrêmement choquant que l'on puisse avoir ce genre d'attitudes soixante-dix ou soixante ans après la guerre, de (la part de) gens qui n'ont absolument pas connu ces événements là, et qui ne ressentent pas la moindre des compassions. Je note au passage que ce sont des adversaires de la peine de mort, mais qui trouvent absolument normal que l'on ait fusillé Brasillach ; ça me rappelle le titre du journal Rouge de monsieur Krivine qui titrait sur huit colonnes : "A bas la peine de mort, sauf pour Le Pen ! »

Publié par ARB - dans REVUE DE LA RADIO
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 22:29

(cliquer sur l'image pour avoir accès à la présentation de l'émission sur le site de France Inter)

http://farm9.staticflickr.com/8287/7761407952_fb3fb29f5e_b.jpg

Publié par ARB - dans REVUE DE LA RADIO
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 13:39

Selon Gilbert Collard ("Libre journal de Henry de Lesquen", 16 avril 2012, vers 19h12), Jean-Paul Sartre aurait pu faire jouer ses pièces grâce à Robert Brasillach. Cet appui semble avoir échappé aux biographes aussi bien de l'un que de l'autre.

Publié par ARB - dans REVUE DE LA RADIO
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 10:35

"Une franche explication chez les Le Pen", l'incident Brasillach vu par le comique Laurent Gerra, sur RTL, le jeudi 1er mars 2012.

Publié par ARB - dans REVUE DE LA RADIO
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 22:34
Publié par ARB - dans REVUE DE LA RADIO
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 14:59

A la fin de l'entretien qu'il a donné à Frédéric Taddéi, pour l'émission "Tête-à-tête" du 8 janvier 2012, Bertrand Tavernier oppose l'attitude sous l'Occupation de Céline et Brasillach à celle de Charles Spaak, qui remplaça un personnage négatif d'origine juive du roman de Simenon Les Caves du Majestic par un personnage de "Français moyen".

Publié par ARB - dans REVUE DE LA RADIO
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 01:13

Mardi 2 août à 21h30, sur Radio Courtoisie, le "Libre journal des enjeux actuels dirigé par Arnaud Guyot-Jeannin, avait pour thème : "Les écrivains réfractaires à la bien-pensance". Invités : Bruno de Cessole (rédacteur en chef des pages "Culture" à Valeurs actuelles ; auteur du Défilé des réfractaires) et François Bousquet (directeur de la rédaction du Choc du mois).

Ne sauvant de Brasillach que le critique, l'anthologie de la poésie grecque et le mémorialiste, as usual, ce qui fait déjà beaucoup. Pas du tout un réfractaire aux yeux de Cessole.

Publié par ARB - dans REVUE DE LA RADIO
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 00:22

Paul-Marie Coûteaux a évoqué brièvement l'intervention de François Mauriac auprès de De Gaulle pour la grâce de Robert Brasillach avec Jean-Luc Barré, biographe de Mauriac, dans son "Libre journal de la nuit" du 27 octobre 2010 (aux environs des quarante-deuxième, quarante-huitième et cinquante-et-unième minutes). « Il lui a fait l'honneur de le fusiller », conclue Coûteaux.http://images.amazon.com/images/I/41oL%2B17ZaDL.jpg

Publié par ARB - dans REVUE DE LA RADIO
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 14:35
http://img.ozap.com/02693954-photo-la-rafle.jpgLa promotion du film La Rafle, récemment sorti sur les écrans français, insiste sur l'énorme travail documentaire réalisé, sur l'apport de conseillers historiques (maître Serge Klarsfeld) et un souci d'exactitude irréprochable. Qu'on en juge par cet extrait des propos de la réalisatrice Rose Bosch, tenus sur France Culture, le mercredi 10 mars 2010 (émission « Rendez-vous » de Laurent Goumarre) : « Au fond, la Shoah, ce n'est pas seulement un peuple s'attaquant à un autre et c'est un génocide. C'est la volonté manifeste de s'attaquer aux enfants parce que, comme disait Brasillach, "il faut éliminer les Juifs et surtout ne pas garder les enfants." Donc, c'était vraiment cette attaque contre les enfants, la part la plus fragile de l'humanité, qui a déclenché, chez nous en tout cas, l'envie de faire ce film. »
PMH.http://files.fluctuat.net/images/cms_flu/5/5/0/2/42055/51884.jpg
Publié par ARB - dans REVUE DE LA RADIO

Présentation

  • : ARB
  • : Blog de l'association littéraire des ARB ("Amis de Robert Brasillach")
  • Contact

Recherche