Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 22:48

« [...] On n'arrête pas de parler de racisme de tous les côtés, mais la population la plus persécutée en pourcentage, c'est la population juive toujours aujourd'hui dans le contexte européen. Et les antisémites qui protestent contre le dîner du Crif devraient oser regarder cela en face. Ils devraient avoir honte d'ailleurs dans un pays où il y a eu des écrivains comme Robert Brasillach, qui a osé écrire "ne déportez pas seulement les parents, n'oubliez pas les petits", ce qui lui a valu d'être fusillé de manière légitime à la fin de la guerre. A mes yeux, c'était même presque trop tendre ; à mes yeux, Céline aussi aurait dû être fusillé à la fin de la guerre. Dans un pays où il y a eu des attitudes de ce genre là, on devrait avoir honte aujourd'hui de tenir certains propos : ces gens n'ont vraiment jamais honte de rien », Guy Millière (entretien donné à "Enquête et Débat", 21 avril 2013, aux alentours de la minute 19). Aux alentours des minutes 24-25, Guy Millière évoque ensuite un certain nombre d' « antisémites en activité » (Dieudonné, Alain Soral). Il ne précise pas s'il leur souhaite le même sort que celui de Robert Brasillach. Peut-être cela va-t-il sans dire.


Publié par ARB - dans REVUE DU NET

Présentation

  • : ARB
  • ARB
  • : Blog de l'association littéraire des ARB ("Amis de Robert Brasillach")
  • Contact

Recherche