Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2019 4 03 /01 /janvier /2019 11:37

Dans un entretien donné au site "Nous sommes partout", Thierry Bouzard évoque l'interprétation des Poèmes de Fresnes par l'auteur-compositeur et chanteur Lo Cicero :

« Lors de sa détention, comme tous les condamnés, il a changé de prison régulièrement. A Toul, il a composé des mélodies pour les Poèmes de Fresnes de Robert Brasillach. Que pensez-vous  de cette interprétation?
TB: Le souvenir du poète fusillé dont la mémoire est livrée à l’opprobre public a inspiré le jeune prisonnier mélomane. C’est la première mise en musique de ces poèmes. Il les enregistre pour la SERP à la même époque que Pierre Fresnay les récite, et pour le même éditeur. Le disque est présenté par François Brigneau, un véritable parrainage. L’interprétation est simple et émouvante. D’autant plus que l’inspiration du chansonnier vient des bâtiments, des couloirs, de la cellule même où le poète a écrit ses poèmes. Une sorte de filiation poétique et musicale semble les réunir dans un "duo du poète assassiné et du chanteur debout" ».

 

Publié par ARB - dans Chansons
3 janvier 2019 4 03 /01 /janvier /2019 07:13

Parmi les conseils de lecture de Thomas Morales pour 2019 figure Robert B. sept nuances de gris, de François Jonquères :

L'éditeur, dont on lira des propos plus généraux dans le magazine L'Incorrect (n°16, janvier 2019, p.16-17), ne fait pas franchement dans la nuance dans sa présentation du livre, reprenant la distinction usuelle entre un journaliste de "sinistre mémoire" et "par ailleurs un grand écrivain", sans doute pour laisser le soin à son auteur de dresser un portrait moins caricatural : 

 

Publié par ARB - dans REVUE DES LIVRES REVUE DE PRESSE
31 décembre 2018 1 31 /12 /décembre /2018 12:23

(L'Histoire, janvier 2019)

Publié par ARB - dans REVUE DE PRESSE
29 octobre 2018 1 29 /10 /octobre /2018 17:04

Dans son hommage à Robert Faurisson du 25 octobre 2018, Alain Soral évoque Maurice Bardèche en ces termes :

« [...] cette chose était tout sauf un point de détail puisqu'elle était le Golgotha, elle était le coeur atomique sur lequel tourne tout le système de domination occidental et tout l'Empire mondialiste, comme l'avait compris et déjà théorisé Maurice Bardèche dans son Nuremberg [dont] je rappelle [que] je suis moi et moi seul l'éditeur et le ré-éditeur. Voilà. »

 

Publié par ARB - dans REVUE DU NET MAURICE BARDECHE
23 octobre 2018 2 23 /10 /octobre /2018 08:50
Selon le site "Conspiracy Watch" (1),
1. Robert Faurisson se serait toujours prétendu apolitique
2. Robert Faurisson était membre des ARB
3. Appartenir à cette association d'écrivain contredirait la prétention du 1.
-----------
Note :
(1) Auquel collabore l'historienne du négationnisme la plus conformiste (et quasi officielle en ce sens, car conforme aux attentes des milieux académiques et médiatiques, au sein desquels elle jouit d'un quasi monopole sur le sujet - cf. "20 Minutes" [on remarquera que la rédaction de cette dernière publication a classé la nécrologie de Robert Faurisson dans se section "arts-stars"])

 

Publié par ARB - dans REVUE DU NET ARB
15 septembre 2018 6 15 /09 /septembre /2018 20:59
Publié par ARB - dans REVUE DU NET
7 septembre 2018 5 07 /09 /septembre /2018 15:56

 

(Présent, hors série "Histoire-Actu", septembre-octobre 2018, "Pour un théâtre populiste", p.17)

Le dossier sur La Reine de Césarée annoncé ci-dessous a paru dans le numéro du quotidien Présent du 6 septembre 2018, pages 6-7.

Les Cahiers des ARB n°7 et 8 consacrés à la Reine de Césarée sont disponibles auprès de l'association.

Publié par ARB - dans REVUE DE PRESSE THÉÂTRE
7 septembre 2018 5 07 /09 /septembre /2018 15:53

Robert Brasillach classé parmi les "valets de plume" par Michel Onfray, dans une "Lettre ouverte à Manu", à propos d'un nouveau consul.

Publié par ARB - dans REVUE DU NET
3 septembre 2018 1 03 /09 /septembre /2018 12:48

Dans sa chronique du Figaro (2 septembre 2018), titrée "L'intellectuel, personnage indissociable de l'histoire de France", Jacques Julliard désigne "quatre grands de la trahison", en faveur du communisme, et en faveur du fascisme. Pour ce dernier : Drieu, Brasillach, Céline et Rebatet.

Publié par ARB - dans REVUE DE PRESSE
31 août 2018 5 31 /08 /août /2018 11:54

 

Publié par ARB - dans REVUE DE PRESSE

Présentation

  • : ARB
  • : Blog de l'association littéraire des ARB ("Amis de Robert Brasillach")
  • Contact

Recherche